© 2018 by AlexC.Photographies -  Siret 794 513 887 000 32 - Mentions légales

Phographe mariages | Photographe EVJF | Photograhe couples | Photographe mariage Pau | Photographe mariage Toulouse | Photographe Dordgone | Photographe mariage Périgueux | Photographe mariage Brive | Photographe mariage Dordogne | Photographe mariage Agen | Photographe Périgueux | Photographe Sarlat | Photographe mariage Bordeaux | Photographe mariage Limoges | Photographe Bergerac | Photographe mariage Cahors | Photographe Brive la Gaillarde | Photographe Aquitaine | Photographe mariages 24 | Photographe mariages 47 | Photographe mariages 46 | Photographe mariage 33 | Photographe mariage 19 | Photographe mariage 87 | Photographe mariage périgord| | Photographe mariage Corse | Photographe mariage Landes | 

  • Regard d'auteur
  • zankyou
  • mywed
  • badge-weddingawards_fr_FR
Rechercher
  • alexcphotographies

Voyage en Namibie, de Windhoek à Walvis Bay

Mis à jour : mars 2

Pour une fois, je ne vais pas vous parler de mariage ou de couple, mais de mon dernier voyage.

En octobre dernier, je me suis rendue en Namibie avec ma maman. Nous avions parlé de partir en Jordanie, mais notre passion commune pour les animaux nous a fait choisir la Namibie.


30 Septembre 2019, nous y voilà, c'est le grand jour, après une jolie saison de mariages. Nous nous retrouvons à la gare de Périgueux pour partir en direction de Bordeaux, avant de rejoindre l'aéroport de Paris CDG. J'avais quelques craintes, avec la SNCF on ne sait jamais. Finalement tout c'est bien passé .. pour arriver à l'aéroport, ensuite c'est une autre histoire.

Nous partons de CDG, pour rejoindre Londres, afin de prendre notre correspondance pour Johannesburg. Sauf que notre avion est arrivé en retard à Paris, de ce fait nous avons loupé notre correspondance pour l'Afrique du Sud. Nous avons été logé dans l'aéroport aux frais de la compagnie aérienne, avant d'être replacées sur un vol le lendemain. Vol qui part de Londres, jusqu'à Francfort pour ensuite arriver en Namibie.


Le 1er octobre, on arrive au terminal, en forme et motivées pour vite arriver en Namibie. Mais cette fois encore, ça ne va pas se passer comme prévu. L'avion pour Francfort arrive en retard. Le stress et l'agacement commencent à se faire ressentir. Le temps passe .. et rien ne se passe. Nous décidons de ne pas prendre le vol et de rester à l'aéroport (puisque nous aurions loupé notre correspondance pour Windhoek en Namibie). Après un passage au comptoir de la compagnie, on nous trouve un vol pour Johannesburg. Il décolle dans 1h ! Nous avons 30 minutes pour rejoindre le bon terminal, honnêtement c'est chaud ! A ce moment là, je suis pleine de doutes, faut il vraiment partir ? Trop tard, l'avion décolle !


2 octobre, nous sommes en Afrique du sud, nous attendons notre correspondance pour Windhoek. Nous en profitons pour nous balader dans l'aéroport de Johannesburg qui est plutôt sympa. Vient l'heure du dernier vol (2h pour rejoindre Windhoek), enfin ! Une fois à l'aéroport nous allons récupérer nos valises, mais évidemment elles n'ont pas suivie. Malheureusement, nous n'avons pas beaucoup de temps devant nous, alors nous allons récupérer la voiture de location (une polo ... qui ne terminera pas le voyage). J'en profite pour acheter une carte SIM du pays (environ 20 €). C'est maman qui prend le volant, clairement ça m'arrange, parce que conduire avec le volant à droite, ne me rassure pas. Nous faisons 2-3 courses (le nécessaire resté dans la valise cabine), et nous partons pour rejoindre Solitaire (4h de route) où notre hôtel est réservé. Nous voyons nos premiers animaux, mais pas de temps pour les photos, nous devons être à l'hôtel avant la tombée de la nuit. Il est vraiment déconseillé de conduire de nuit en Namibie, à cause des animaux qui peuvent traverser !


La nuit tombe et nous sommes encore à 1h30 de l'hôtel réservé. Sur notre route, se trouve l'hôtel que j'avais réservé pour la veille (mais que j'avais du annuler, à cause du retard d'avion), je suggère donc de s'y arrêter. On arrive à l'hôtel il fait nuit, il n'y a personne. Nous frappons chez les propriétaires, et expliquons la situation (honnêtement nous avons aucune envie de dormir dans la voiture!). Après un long moment d'attente, ils nous disent que c'est bon. Nous suivons le propriétaire en voiture qui nous emmène au lodge à plus d'1 km. L'intérieur est juste wahou ! L'extérieur, se sera la surprise pour le lendemain. Nous mangeons (des noix de cajoux et des gaufrettes au chocolat), avant d'aller nous coucher.

C'est de bonne heure, et de bonne humeur que je me réveille, et que je réveille maman (et Zina, la chienne des propriétaires). J'ouvre les rideaux de la chambre afin de nous laisser profiter de la vue qui est magnifique. En plus de ça le soleil se lève, c'est magique !

Hôtel : Namibgrens Guest Farm

Tarif de la nuit : 110 € pour 2

Situation : L'hôtel se trouve en Windhoek et Solitaire, sur la route C14.

Avis : Je recommande vivement cet hôtel ! Tout d'abord, pour la gentillesse des propriétaires qui nous ont vraiment dépanné, mais aussi pour la beauté du lieu et le confort de la chambre.


Nous quittons l'hôtel, et prenons la route pour Sossusvlei. Sur le chemin, nous passons par Spreetshoogte où se trouve un super joli point de vue.

Nous croisons pleins d'animaux : springboks, oryx, zèbres, autruches .. et cette fois j'ai le temps de les photographier.

Nous passons par Solitaire, petite ville à mi-chemin entre notre hôtel et Sossusvlei, où nous nous arrêtons, car il y a une boulangerie. Il y a la queue à la boulangerie, et rien d'étonnant ! C'est délicieux, je vous conseille vraiment de vous y arrêter si vous passez par là.

Après un bon petit déjeuner pris à la boulangerie de Solitaire, nous continuons en direction de Sesriem. La piste qui jusque là était agréable, l'est beaucoup moins.

Nous arrivons tant bien que mal à Sossusvlei. Le paysage a changé, les dunes de sable nous entourent. Nous sommes désormais dans le plus vieux désert du monde ! Wahou !

C'est par hasard (en s'arrêtant aux toilettes) que nous sommes tombées sur la célèbre dune 45. Nous avions prévue de la monter, mais la chaleur était trop forte, et nous avions perdu 1 journée de notre voyage à cause des problèmes d'avion, du coup nous avons oublié l'idée. La vue d'en haut doit être magnifique, mais il faut faire des choix. Je vous conseille de dormir à Sossusvlei afin de monter la dune tôt le matin ou en fin de journée.

Après la dune 45, c'est à Deadvlei qu'a continué notre journée. Nous nous garons sur un "parking" pour prendre une navette qui nous mène sur le site. Je déconseille fortement de vouloir tenter le diable en ne prenant pas la navette. Nous avons croisé un homme qui a essayé d'y aller par lui même, il est resté enlisé 2 fois, et a fini par prendre la navette ! La navette coûte environ 10 € pour 2, c'est un peu cher pour ce que s'est, mais bien pratique.

Le chauffeur nous dépose sur un " parking " et nous devons marcher pour rejoindre la cuvette où se trouve Deadvlei. La marche est assez simple, mais surtout prenez de l'eau ! Nous avions pris une bouteille de 5L avec nous et c'était parfait. Nous marchons une petite demie heure dans le désert avant d'arriver. Ce paysage est incroyable.

Après avoir profité de l'endroit, nous repartons et reprenons la navette.

Nous repartons de Sossusvlei en direction de l'hôtel qui se trouve à côté de Solitaire. La route est un véritable cauchemar, et pourtant c'est la même que celle prise le matin. Lorsque l'on arrive à l'hôtel c'est un soulagement, nous avons cru ne jamais y arriver. J'ai réservé l'hôtel le matin même, il est top. Les animaux (sauvages) viennent prêt de nos chambres. Pendant notre repas (qui était délicieux), nous avons eu la visite d'un phacochère.

Hôtel : Namib naukluft lodge

Tarif de la nuit : 120 € pour 2

Situation : L'hôtel se trouve à environ 20 min. de Solitaire

Avis : Je recommande vivement cet hôtel ! La situation géographique est parfaite, les chambres sont très bien, le repas est délicieux. Le fait d'avoir les animaux qui nous rendent visite est vraiment génial.


Les galères continuent le lendemain matin .. En partant prendre notre petit déjeuner nous nous rendons compte que notre pneu avant est à plat. Un membre du personnel de l'hôtel nous a changé la roue. Heureusement, c'est arrivé à l'hôtel et pas sur la route.

Nous partons pour Walvis Bay, et faisons une pause à Solitaire pour changer la roue de secours

(90 €).. et bien entendu nous retournons à la boulangerie. Ce village est vraiment intriguant avec pleins de carcasses de voitures.

Nous reprenons rapidement la route, et le cauchemar continue. La polo n'est pas du tout adaptée à la piste que nous prenons. C'est maman qui conduit, et heureusement. Les paysages sont superbes, nous en prenons plein les yeux. Nous faisons une pause au niveau du tropic du capricorne.

Le pire de cette journée reste à venir. Pour rejoindre Walvis Bay nous passons par Kuiseb Canyon. C'est super joli, mais nous n'en profitons pas ! La voiture chasse, maman roule à 40km/h. J'ai les mains moites, maman est concentrée sur la route.. Nous parlons à peine, et nous espérons juste sortir de là le plus vite possible. Même la partie goudronnée n'est pas agréable.

A la sortie du canyon c'est toujours de la piste, la seule différence c'est qu'il n'y a plus le vide à côté de nous. La voiture roule toujours aussi bizarrement, et elle fait un bruit étrange. Je propose à maman de s'arrêter pour que je regarde, mais je ne vois rien, alors nous repartons. 2 minutes plus tard, le bruit est plus fort, je lui dis de s'arrêter, je m'allonge sur la piste et je regarde sous la voiture pendant qu'elle roule. Le problème est flagrant, la suspension nous a lâché ! Nous appelons l'agence de location, qui nous envoie un dépanneur. Nous avons attendu le dépanneur pendant plus de 2h, sous 40° dans le désert .. Bref, nous avons fini par arriver à Walvis Bay, et nous nous retrouverons désormais avec une Toyota Corolla pour la suite du voyage. Nous voulions un 4x4, mais l'agence n'en avait pas à nous proposer.

Le point positif de la journée c'est notre hôtel ! Nous sommes restées pendant plus de 3h à l'agence de location, ils nous ont donc donné le nom d'un hôtel. La chambre était très spacieuse, très propre. Le repas était délicieux et le buffet du petit déjeuner parfait !

Hôtel : Protea hotel

Tarif de la nuit : 60 € pour 2

Situation : L'hôtel se trouve dans le centre de Walvis Bay

Avis : Je recommande vivement cet hôtel ! La situation géographique est très bien, les chambres sont propres et spacieuses. Le petit déjeuner et le dîner étaient parfait.


Je vous raconte la suite de notre voyage très rapidement, si vous avez besoin de conseils ou d'infos sur cette belle destination n'hésitez pas ! :)

27 vues